L’évolution de la législation internationale

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la législation internationale a considérablement évolué. Au cours des dernières décennies, des cadres juridiques internationaux ont été créés pour protéger les droits de l’homme, traiter le commerce international et réglementer les activités des nations. Cet article explorera l’évolution de la législation internationale et examine quelques-uns des principaux traités et accords qui ont été mis en place.

Les droits de l’homme

L’une des principales innovations de la législation internationale depuis 1945 est le droit international des droits de l’homme. Ces droits ont été consacrés dans une série de documents internationaux tels que la Déclaration universelle des droits de l’homme (1948), le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (1966) et le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (1966). Ces instruments juridiques sont complétés par une série d’autres traités, y compris la Convention contre la torture (1984) et le Protocole facultatif à la Convention sur les droits de l’enfant sur la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie infantile (2000).

Le commerce international

En ce qui concerne le commerce international, un certain nombre d’accords ont été conclus au cours des dernières décennies pour faciliter le commerce entre les nations. Le plus important est sans doute l’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT), signé en 1947. L’Accord a été mis à jour à plusieurs reprises depuis sa création, notamment par le Traité de Marrakech qui a créé l’Organisation mondiale du commerce (OMC) en 1995. D’autres accords commerciaux internationaux importants incluent l’Accord multilatéral sur l’investissement (AMI) et le Cadre commercial multilatéral sur les services (GATS).

A lire aussi  Les changements apportés aux pratiques judiciaires

Règlement des conflits internationaux

La communauté internationale a également cherché à résoudre ou à prévenir les conflits entre les nations par le biais de diverses formes de règlement des différends. Les Nations Unies jouent un rôle important en tant qu’organisation centrale pour promouvoir une paix durable à travers le monde. Les Nations Unies disposent également d’un certain nombre d’instruments juridiques visant à protéger les populations civiles contre les atrocités commises par les États pendant les conflits armés. Ces instruments comprennent notamment la Charte des Nations Unies (1945), la Convention relative aux privilèges et immunités des Nations Unies (1946) et plus récemment, le Protocole additionnel I aux Conventions de Genève (1977).

Ressources naturelles

Lorsque nous considérons comment garantir que les ressources naturelles sont utilisée de manière durable pour servir toutes les personnes qui y ont accès, il est important que nous ayons une bonne compréhension du cadre juridique en vigueur. Par exemple, un certain nombre d’accords internationaux existent pour protéger l’environnement marin : ces accords comprennent notamment le Traité antarctique (1959), la Convention sur le droit de la mer (1982) et plus récemment, le Protocole sur les contributions financières volontaires destinés aux fonds marins internationaux (2009). .

Conclusion

En conclusion, il est clair que depuis 1945, il y a eu une évolution significative du cadre juridique international. La communauté internationale continue d’adopter et mettre en œuvre divers instruments juridiques afin de promouvoir une paix durable entre toutes les nations du monde.